Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de patricketsonvelo

Sortie de Busnette le 30 Juillet 2011

12 Octobre 2011 , Rédigé par patricketsonvelo

 

545px-Blason_Maison_de_Crevecoeur.svg.png

 

Ce matin vers 7 heures le ciel était gris. Je n'avais pas trop le moral pour enfourcher mon vélo mais comme Hervé m'avait appelé la veille pour cette sortie à Busnette je me  décidais de démarrer.
Température de 9 degrés pour un 30 Juillet ....Triste comme le mois!
De plus le Racing avait perdu, ça ne s'annonçait pas folichon cette matinée.
Toutefois nous étions une vingtaine au départ de Lestrem, manquait Paulo et Eric partis à la semaine fédérale en Normandie, Bruno en vacances ainsi que notre président Nanard.
Arrivée à Busnette je pris la décision d'effectuer les 60 Km en solitaire ,en effet les gros rouleurs comme Fabrice ,les deux Christian,Greg ,Hervé et Sébastien (notre vélo couché) m' auraient fait" couler une bielle".
Sur le parcours le soleil fit son apparition, l’un des rouleurs parti bien  avant moi me doubla, je lui demandais s'il s'était planté ,il me répondit qu'un besoin impératif l'avait obligé à s'arrêter .
Heureusement que les pluies de Juillet ont permis au maïs de pousser, au moins cela aura servi à quelque chose.
Le soleil ayant réchauffé mes muscles mon  coup de pédale reprenait son allure élégante, je ramassais pas mal de monde sur la route, après le ravitaillement je terminais en roue libre.
La forme revient après deux saisons calamiteuses, le jeune vieux est de retour !
Le trace était magnifique, que c'est joli Liettres, Houbleron, Rely, Ferfay sous le soleil.
Merci aux organisateurs pour leur accueil et leur fléchage, l’un des meilleurs de cette saison.
Finalement ma matinée fut excellente, j’eus aussi le loisir d’écrire dans ma tête quelques lignes pour Freesby et Benji (deux toutous), de penser à la promenade de l'après-midi avec madame et aussi à la reprise de demain.
Pour me consoler de ce retour au boulot  je vais d'ailleurs écouter un disque de Tina Turner.
Il est vrai que ce n'est pas bien d'avoir les pieds de plomb pour aller au travail lorsque l'on a la chance d'en avoir mais j'ai tellement passé trois semaines formidables avec les enfants, mon Loulou adoré ,mon épouse ,mon vélo ,mon carnet, ma gomme, mon crayon ....que c'est dur !

A la semaine prochaine pour une autre sortie.

Image1.png

Article de la Voix du Nord du 25 septembre 2009
Visiter la chapelle Sainte-Madeleine, pour mieux comprendre l'histoire de Busnettes
À l'occasion des Journées du patrimoine, Busnettes a ouvert sa chapelle au public. L'occasion pour les amateurs d'arts mais aussi pour les curieux de découvrir ce bel édifice en pierres blanches du XVIIe siècle.

Busnettes, hameau rattaché à la commune de Gonnehem, possède une chapelle qui fait la richesse de son patrimoine. Quoi de plus naturel que de l'ouvrir aux visiteurs lors des Journées du patrimoine. Édifiée au XVIIe siècle, elle permettait aux habitants de Busnettes de se rendre plus facilement aux offices (les moyens de transports étant alors limités). La visite de la chapelle Sainte-Madeleine est faite par André Mullet, un ancien qui s'occupe de la chapelle lors des offices religieux. Il connaît bien les lieux, et relate les anecdotes qui lui ont été racontées par les anciens, comme la pittoresque histoire de la statue de l'enfant Jésus : « On raconte que le petit Jésus de Busnettes fut l'objet de la convoitise des Gonnehemois, et qu'ils l'auraient enlevé. Finalement on l'a retrouvé dans le bois de Busnettes. Il n'aurait donc jamais quitté le hameau », raconte André Mullet aux quelques visiteurs présents. Une légende qui fait sourire certains, comme ce couple de Chocquois venus en voisin : « Nous ne sommes jamais rentrés dans cette chapelle alors qu'on passe devant depuis des années. On s'est dit avec les Journées du patrimoine, c'est l'occasion ou jamais de découvrir l'histoire de cette chapelle ». Ils n'ont pas été déçus, et ont pu apprécier la qualité de la pierre blanche qui a servi à construire la chapelle durant le XVIIe siècle, ainsi qu'un chemin de croix original en plâtre, sans oublier le crucifix qui est décrit comme un christ doxal du XVIe siècle ou encore le bénitier qui représente une tête barbue. André Mullet explique malicieusement : « Avec la fermeture pour travaux de l'église de Gonnehem, des Gonnehemois viennent à la chapelle, et pour certains ils passent la porte pour la première fois ». •

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article